Archives par mot-clé : Furtif

Tout en furtivité et en compression

Bloc "Furtif" à Fontainebleau
Bloc « Furtif » à Fontainebleau

Certains prétendent que « Fontainebleau c’est du passé », que toutes les ouvertures majeures ont d’ors et déjà été repérées et réalisées. C’est vrai qu’avec les années, la finité de la forêt se fait sentir, et la probabilité qu’une ligne comme Miséricorde ou la Merveille soit découverte diminue fortement.
Toutefois, certains ouvreurs arrivent encore à nous surprendre régulièrement en dénichant de véritables perles.
A ce petit jeu, il existe deux grandes écoles, une première prône la redécouverte de blocs majeurs via des lignes que personne n’avait été en mesure de voir ou de réaliser auparavant.
On peut citer par exemple les très belles ouvertures récentes de Manu Marquès sur le bloc de Londinium aux Gorges du Houx, ou de Thomas Collignon sur Multipass aux drei Zinnen.
Pour ce qui est de la seconde école, il s’agit bien entendu de trouver un bloc totalement nouveau, le summum de l’extase étant atteint lorsque celui-ci se trouve au beau milieu d’un potentiel  « nouveau » secteur.
De nombreux ouvreurs ont, au cours de l’histoire Bleausarde, fait ce genre de
découvertes, mais au jour d’aujourd’hui une partie importante de cette dynamique est le fruit du travail de Tony Fouchereau. Pour ne pas alourdir cet article, je ne citerai que deux blocs, tout deux au beau milieu d’un nouveau secteur, tout deux en compression, et surtout, tout deux majeurs : Blozone à Buthiers Nord, et Furtif à Apremont Portes du Désert.Le premier est parfait lors de périodes estivales sans pluie car il résurge beaucoup, et est bien à l’ombre. Un gros travail de nettoyage a été fait pour enlever les déchets accumulés sur cette place et la transformer en secteur de grimpe fort sympathique. On ne peut donc que dire merci et en profiter en ramenant les déchets que les plus étourdis auraient pu oublier…
Le second n’a rien a envier aux blocs les plus majestueux de la forêt et est surement appelé à devenir un classique du haut niveau bleausard. Il est à noter que Tony a, à l’origine, proposé ce passage en partant depuis les inversées de gauche dans le toit, ce qui induit quelques grands mouvements de compression morphologiques (cf. photo). Toutefois, un départ assis à droite a depuis été réalisé rendant le bloc accessible aux gabarits plus courants.
Pour ceux qui n’en aurait pas encore assez, sachez que Manu Marquès s’en est donné à cœur joie en ouvrant non seulement une variante de sortie à gauche, mais également une variante de départ en partant tout au fond de la grotte. Bref, il y a de quoi faire.

Cet article vous a plu? Partagez-le! Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0